Pippa, édition, librairie, galerie, agence photographique, à Paris 5, quartier Latin - Cet été-là, j’étais soldat...

menu accessibilité

menu principal

Rejoignez-nous sur
 

Lucas Neirynck, Champion de Belgique de Go (6e dan), animera chez PIPPA un atelier-découverte de Jeu de Go vendredi 14 décembre à partir de 20h30 - Entrée et participation gratuites ! 

sous menu

Couverture de : Cet été-là, j’étais soldat... -  Ouverture dans une nouvelle fenêtre

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Cet été-là, j’étais soldat...

Auteur : Kaneko Tōta

11,5 x 18 cm - 128 pages
N° ISBN :978-2-37679-010-5
Sortie : Avril 2018
Prix : 18 €

Cet été-là, j’étais soldat...

Mémoires de guerre d’un maître de haïku

Tōta KANEKO

Traduction de Seegan MABESOONE

 

 

SUJET

 

Cet été-là, j’étais soldat... est la traduction partielle de l’autobiographie de Tōta KANEKO parue au Japon en 2016. À l’occasion de sa sortie en France, cet ouvrage a été enrichi d’une sélection de quarante haïkus récents, afin que le lecteur francophone puisse faire le lien entre l’engagement pacifiste de l’auteur et son combat antinucléaire dans le Japon post-Fukushima.

Dans son autobiographie, Tōta KANEKO, considéré comme le plus grand maître de haïku contemporain au Japon, partage son expérience de la Seconde Guerre mondiale. Après avoir postulé en 1943 à un poste d’officier réserviste dans la Marine, il choisit, par « idéalisme puéril », la pire des affectations : le front sud du Pacifique. Après deux années passées comme lieutenant d’intendance aux îles Truk, dans l’enfer de la débâcle, il rentre au Japon profondément changé.

De nos jours, plus de 70 ans après la fin des combats, Tōta KANEKO constate avec inquiétude que le souvenir de l’horreur de la guerre tend à disparaître de la mémoire collective et que le Japon se remilitarise. Pour cette raison et dans un esprit de résistance, il décide aujourd’hui de diffuser le plus largement possible son autobiographie. Ce texte résonne comme un appel vibrant, un mémorial pour la paix.

 

 

ARGUMENTAIRE

 

« Nous avons choisi de traduire la partie de l’autobiographie la plus fondatrice pour Tōta, la plus émouvante aussi : de la naissance de l’auteur jusqu’à la capitulation du Japon en 1945.

Pour raconter la marche de tout un pays vers la guerre, puis le désastre d’une base militaire japonaise abandonnée en plein Pacifique, Tōta choisit un genre typiquement japonais, le haïbun - sorte de « prose légère et hybride » émaillée de haïkus. Il décrit de façon très vivante, souvent incroyablement brute, parfois comique, parfois tragique, son éveil à la vie en tant qu’enfant puis jeune adulte, les sources de sa conscience sociale de « vrai vivant » (sonzaisha), son credo pacifiste, plus réaffirmé que jamais en ces temps de retour du militarisme en Extrême-Orient. »

 

Seegan MABESOONE

 

 

AUTEUR

 

Né en 1919 à Chichibu au Japon, Tōta KANEKO est décédé le 20 février 2018 au seuil de ses cent ans à Kumagaya. Au cours de sa longue vie d’écrivain, il a publié une cinquantaine de recueils de poésie et une centaine d’ouvrages en prose.

En 2008, il a été officiellement désigné « personne de mérite culturel » au Japon. En 2010, il a été le lauréat du très prestigieux prix Kan Kikuchi.

Jusqu’à sa récente disparition, Tōta KANEKO était considéré comme le seul poète de haïku nobélisable.

 

 

LE TRADUCTEUR

 

Le traducteur, Seegan MABESOONE (nom de plume de Laurent Mabesoone) est titulaire d’un DEA en littérature japonaise (université de Paris VII) et d’un doctorat en littérature comparée (université Waseda de Tokyo, 2004). Il vit au Japon à Nagano depuis 1996, enseigne la littérature comparée à l’université Shinshū de Nagano et à l’université Jūmonji de Tokyo. Il a publié de nombreux ouvrages en japonais et en français. Son dernier ouvrage, Haïkus de la résistance japonaise 1929-1945, est paru en 2016 aux éditions Pippa

  • Imprimer cette page
  • Envoyer cette page à un ami
  • Inscrire cette page dans les favoris (Internet Explorer uniquement)
  • Partager dans Facebook - Ouverture dans une nouvelle fenêtre
  • Partager dans Myspace - Ouverture dans une nouvelle fenêtre
  • Partager dans Twitter - Ouverture dans une nouvelle fenêtre
  • Partager dans Viadeo - Ouverture dans une nouvelle fenêtre

Editions

Pippa est une maison d’édition indépendante fondée en 2006 qui publie une collection voyages,Itinérances, une collection jeunesse, les P’tits Pippa, et une collection généraliste, Kolam

Librairie

Située au cœur du Quartier Latin, elle héberge la maison d’édition PIPPA et accueille exclusivement des éditeurs indépendants. Dans le cadre de l’économie solidaire, elle est couplée à l’association humanitaire SEME, qui vient en aide aux jeunes en difficulté. En savoir plus...

Galerie

Pippa est une galerie qui présente des artistes peintres, sculpteurs, graveurs. 
Consultez l’agenda des expositions

Evénements

PIPPA est un point de relais littéraire, artistique et humanitaire, un petit QG solidaire pour tous, un état d’esprit, une ouverture sur le monde…
Consultez l’agenda des événements